Vaccination Covid-19 en pharmacie : autorisation de la HAS

Dans son avis du 2 mars, et dans la continuité de ses trois précédentes recommandations, la Haute Autorité de Santé, se prononce en faveur de l’extension des compétences vaccinales des pharmaciens, sages-femmes et infirmiers, pour l’ensemble des vaccins contre la Covid-19, incluant les vaccins à ARNm. Selon la HAS, les pharmaciens doivent être habilités à vacciner l’ensemble de la population, à l’exception des femmes enceintes et des personnes présentant un trouble de l’hémostase.

Dans ce même avis, la HAS recommande une vaccination avec le vaccin Astra Zeneca des personnes de plus de 65 ans.

Plusieurs textes réglementaires viendront confirmer dans les prochains jours cette autorisation. Nous vous transmettrons très rapidement l’ensemble des informations (questionnaire de vaccination, facturation…) et des recommandations.

Dans un premier temps, les pharmaciens pourront vacciner avec les vaccins Astra Zeneca, puis Moderna, Janssen ; le débat reste ouvert pour le vaccin Pfizer.

L’USPO se félicite de cette annonce attendue depuis plusieurs semaines, et pour laquelle nous nous sommes fortement mobilisés.

Dans l’attente, nous vous invitons dès à présent à sensibiliser vos patients sur un début de vaccination en officine à la mi-mars et à contacter votre éditeur de logiciel ou une plateforme pour vous aider à organiser les rendez-vous de la première et de la seconde injection.

Pour rappel, il est recommandé de réaliser la seconde injection du vaccin Astra Zeneca à 12 semaines.

Si vous n’êtes pas formés à la vaccination et que vous souhaitez vacciner, nous vous invitons à prendre contact rapidement avec un organisme de formation et envoyer l’attestation à l’ARS.

Outre l’injection de ces vaccins, les pharmaciens d’officine continueront à dispenser les flacons aux professionnels de santé autorisés à vacciner (médecin, infirmier…).

Publication :3 mars 2021 | Catégorie(s) :