Un TAG positif à nouveau reconnu comme une preuve pour le certificat de rétablissement

Trois documents permettent d’obtenir le pass sanitaire : un TAG négatif, un schéma complet de vaccination ou un certificat de rétablissement.

A la demande de l’USPO, un TAG positif datant de plus de onze jours et de moins de six mois permet désormais au patient d’accéder au certificat de rétablissement (décret du 30 juillet).

L’USPO a également demandé au ministère qu’un TAG positif datant de 3 à 6 mois puisse également permettre d’obtenir un certificat de rétablissement, comme cela a été fait pour les RT-PCR.

Pour rappel, les TAG sont pris en charge pour :

  • les assurés français, et les français résidant à l’étranger,
  • les étrangers résidant en France,
  • les étrangers ne résidant pas en France mais disposant d’une prescription médicale ou identifiés comme cas contact et sur présentation de la carte européenne d’assurance maladie (UE + Norvège + Islande + Liechtenstein + Suisse),
  • les étrangers ne résidant pas en France en provenance d’un pays classé rouge sur présentation de l’arrêté préfectoral individuel justifiant leur isolement et la nécessité de réaliser un test à l’issu de cet isolement.

Publication :2 août 2021 | Catégorie(s) :