Conférence de M.VERAN, Ministre de la Santé du 22 juillet

Résumé des annonces du Ministre de la Santé – 22 juillet 2021

Le 22 juillet, le Ministre de la Santé, Olivier VERAN, et le Directeur Général de la CNAMTS, Thomas FATOME, se sont exprimés lors d’une visioconférence destinée aux pharmacies d’officine.

Plusieurs annonces ont été faites pendant cet événement.

L’intégralité de la vidéo est à retrouver sur : https://vimeo.com/578422937/9daed02329

Les préparateurs seront autorisés à vacciner contre la Covid-19 en pharmacie.

Aujourd’hui, les préparateurs peuvent vacciner uniquement en centre de vaccination. L’USPO avait demandé que cette autorisation soit élargie à l’officine. Le préparateur devra être formé et pourra vacciner sous la responsabilité du pharmacien.

Le Ministre a indiqué vouloir lever tous les freins à la vaccination. A la demande de l’USPO, il a indiqué que les infirmiers pourraient être autorisés à vacciner en officine et que des aides spécifiques pourraient être envisagées pour l’embauche d’étudiants en pharmacie.

 

Le plafonnement pour l’enregistrement des vaccins dans Vaccins Covid sera revu à la hausse.

Aujourd’hui, l’enregistrement des vaccinations sur Vaccins Covid, indemnisé à 5,40 euros, est limité à 50 par jour et 555 par mois. L’USPO a alerté le ministre sur la hausse importante des demandes de vaccinations en officine et l’importance de faire évoluer ce plafond afin que les pharmacies soient rémunérées pour chaque enregistrement. Ce plafond sera donc doublé pour la journée et pour le mois.

 

La réalisation des tests antigéniques en pharmacie le dimanche sera majorée de 5 euros.

Cette mesure, souhaitée par la FSPF, ne permettra pas d’absorber l’augmentation de la demande. Il est nécessaire que les autres professionnels de santé se mobilisent et participent plus massivement au dépistage.

Face à l’émergence du variant delta, le ministre a indiqué que les personnes symptomatiques et cas contact devront être testées en priorité.

 

Les pharmaciens pourront préparer des seringues unitaires pour les autres professionnels de santé.

L’USPO est très réservée quant à cette mesure, portée par la FSPF, qui sera particulièrement complexe à mettre en place dans l’officine, en termes d’organisation, de temps passé, de traçabilité, de logistique et de sécurité.

 

Les pharmaciens peuvent vacciner les mineurs en officine

Le Ministre confirme que les pharmaciens peuvent vacciner dans leur officine les personnes de 12 ans et plus avec le vaccin Pfizer.

L’AMM du vaccin Moderna devrait évoluer, d’ici le 26 juillet, et autoriser également la vaccination de ce public.

 

670 000 doses de Moderna chaque semaine seront disponibles

Le ministre a annoncé que cet approvisionnement pourrait évoluer à la hausse, si nécessaire au mois d’août.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publication :23 juillet 2021 | Catégorie(s) : ,