L’USPO en soutien des officines pour la sérialisation

Paris, le 19 août 2021

L’USPO en soutien des officines pour la sérialisation

Depuis un an et demi, le monde est plongé dans une crise sanitaire majeure mobilisant au quotidien les pharmaciens d’officine et leurs équipes. Après avoir relevé de nombreux défis, aujourd’hui encore la profession assure, jusqu’à l’épuisement, ses missions de santé publique auprès de la population dans le cadre de la pandémie et du passe sanitaire nouvellement créé.

La sérialisation est imposée par la réglementation européenne depuis 2019 et désormais par les bonnes pratiques de dispensation, l’USPO ne s’est pas cantonnée à une opposition stérile vis-à-vis d’un dispositif inéluctable.
Pour faciliter sa mise en oeuvre, elle a obtenu la possibilité d’effectuer la sérialisation également à l’entrée, a aménagé avec le CNOP une solution par le connecteur du DP qui permet un accès simplifié et sécurisé avec baisse de la cotisation ordinale et a aussi mis à disposition des fiches techniques.

En plein coeur de la période des congés, alors que les pharmaciens sont très nombreux à être restés à leur poste pour continuer, avec des équipes réduites, la réalisation des tests et la vaccination contre la Covid-19, l’USPO a été choquée par la temporalité incongrue de l’envoi d’un courrier particulièrement comminatoire de la part des ARS. L’USPO demande aux pharmaciens inspecteurs de santé publique des ARS de se positionner comme accompagnateurs confraternels des pharmacies. L’USPO a par ailleurs fait savoir au Ministère en charge de la Santé combien est inapproprié l’exercice d’une telle pression sur les pharmaciens en cette période où tous leurs efforts sont tournés vers la lutte contre la pandémie.

L’USPO a rappelé ce jour par une lettre ouverte aux éditeurs de logiciels de gestion officinale leur responsabilité importante dans ce retard et demande à ces derniers de :

  • Mettre en conformité très rapidement leurs programmes pour permettre aux pharmacies de satisfaire aux obligations réglementaires en vigueur ;
  • Intégrer cette évolution dans la mécanique de mise à jour des logiciels couverte par la redevance correspondante, sans surcout pour les officines ;
  • Proposer aux pharmaciens une assistance efficiente pour la mise en route de la sérialisation en pratique.

En toute connaissance de cause, la profession doit s’engager collectivement dans le dispositif de sérialisation avant la fin de l’année 2021. Dans le cas contraire, la France se verra infliger une très forte amende par la commission européenne qui sera à n’en pas douter répercutée financièrement sur la profession. Il est de notre devoir de syndicat responsable de vous informer en toute transparence et dans votre intérêt en rejetant tout discours populiste.

L’USPO mettra dès la semaine prochaine à la disposition de ses adhérents un référent pharmacien par éditeur de logiciel afin de répondre à toutes leurs questions et ainsi leur simplifier la mise en oeuvre de cette procédure dans votre officine.

Pierre-Olivier VARIOT, Président de l’USPO

Publication :19 août 2021 | Catégorie(s) :